Et voilà, c’est la der des ders ! Apprêtons-nous à accueillir gentiment 2016 !

Je pense qu’il n’y aura pas grand monde pour me contredire : 2015 aura été une année bien moisie dans l’actualité. Sur le plan perso, ça n’a pas été beaucoup mieux pour moi. Je suis donc plus que ravie de dire goodbye 2015, hello 2016 !

Nouvelle année, nouveau calendrier. On repart avec une page blanche, un crayon neuf à la mine bien taillée pour écrire les petites histoires qui feront 2016. Je ne sais pas quoi espérer pour cette nouvelle année qui s’annonce. Des surprises, de la nouveauté, du changement…

En attendant de me décider là-dessus et de me fixer sur des résolutions à prendre, je vous souhaite d’être heureux et en bonne santé. Continuez de positiver et gardez toujours en tête les choses chouettes de votre vie (si petites soient-elles), elles vous feront aller loin ! <3 J’espère aussi que les forces cosmiques de l’univers s’aligneront bien comme il faut pour vous gratifier d’une bonne dose de chance (hé, on prend tout ce qu’on peut hein !) et je vous envoie plein de bises !

Goodbye 2015 - Shattered Glass Nails

Goodbye 2015 - Shattered Glass Nails Goodbye 2015 - Shattered Glass Nails Goodbye 2015 - Shattered Glass Nails Goodbye 2015 - Shattered Glass Nails

Pour faire un dernier clin d’oeil à l’année écoulée, j’ai (enfin) réalisé une manucure « shattered glass » aka LA technique qu’on aura vue partout en 2015. Si vous avez été plongée dans un profond coma pendant toute l’année (ou que vous n’en avez rien à péter du nail art. Mais dans ce cas, comment êtes-vous arrivée ici ? :D), sachez juste que c’est une technique inventée par la nail artiste coréenne Unistella, qui consiste à poser des petits morceaux de papier irisé côte à côte sur l’ongle.

Rien de compliqué, c’est juste assez long et chiant. Une fois la couleur de base posée, il faut se munir d’un top coat qui ne sèche pas vite (= le cauchemar de toutes les NPA) et de venir fissa placer les bouts de papier. Ensuite, on appuie gentiment sur le papier pour bien le faire adhérer et on termine par non pas une, non pas deux, mais bien trois couches de top coat pour bien sceller l’ensemble.

C’est relou mais c’est joli, rien à redire là dessus. Et ça intrigue furieusement les gens… :)

Bon… voilà, c’est tout pour cette année ! Avant de filer, j’en profite pour vous remercier mille fois d’être là et de lire mes âneries. Vous déchirez un maximum, amour sans fin sur vous ! Que 2016 soit une année magique pour le monde ! <3